Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Silence, je couds !

starlett.jpgDe l'hypnose à l'aromathérapie en passant par la causerie avec les arbres, mes marottes furent assez diversifiées. Elles faiblissent néanmoins avec le temps et c'est tant mieux.

Lorsque j'aborde une nouvelle : « marotte », celle-ci m'obsède, jusqu'à ce que j'ai l'impression de la maîtriser.

Le syndrome « madame Michue » m'ayant gagné depuis la naissance de la ninette, la couture laisse juste une petite part de mon cerveau disponible pour d'autres activités.

Je n'avais cependant pas imaginé une seconde que coudre allait me rapprocher de la géométrie, et parfois même de la chimie... !

Pour m'aider dans mes tribulations couturières, j'ai en ma possession une machine à coudre Toshiba qui doit avoir dans les 2 ans. Je cherche SINGER-760.jpgnéanmoins avec fébrilité (c'est ce qui se passe en période « marotte ») une vieille machine à coudre singer 760, ou une singer Starlet 495 ou une pfaff.jpggrosse chose neuve et belle, costaude avec des tas de points et coud dans les tissus épais comme dans du beurre (au train où vont les choses, je pense que cela se passera dans une autre vie.). Si vous avez une de ces vieilles machines qui traînent dans le fond du grenier et ne savez quoi en faire, je suis preneuse (pas trop cher hein, je suis preneuse, mais je pense que je ne serais pas crésus avant au moins 10 ou 12 vies).

Ah et sinon j'ai voté.

Je me demande si cela résulte de la faible part de cerveau disponible qui me reste encore, ou si, au contraire, cela prouve qu'il m'en reste encore une GROSSE part........

mh,

Catégories : Blog, DIY: Couture, La lettre de mh 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent

Les commentaires sont fermés.