Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La lettre de mh,

  • Γνῶθι σεαυτόν * (Gnothi seauton) - Journal Macronique

    Oh! toi qui vas là pensant que j’affûte ma lame pour écharper  du Macron !

    Détrompe-toi !

    D’autres le font mieux et ne se lassent pas de l’exercice.

    Je raconte seulement le monde où je vis avec mes mots et réduis un peu son mystère à la relecture.

    Tandis que la machine à laver tourne le linge, je joue à cache-cache avec la page blanche pour échapper à la vision cruelle, de mon  “humanité”.

    Je suis cet être assez quelconque du 21 siècle, qui se noie dans une inaptitude à agir pour le mieux d’elle-même et de son entourage.

    Cela pourrait ne pas être seulement ma faute ?

    Cela pourrait venir d’ailleurs ?

    Serais-je prédestinée à  “l’échec” ?

    À ce sentiment d’impuissance ?

    Fourmi dans la fourmilière, en file indienne comme presque tous, derrière une royale majesté et ses adjoints, avec l’impossibilité innée de faire le pas de coté, soumise à la norme et croyant bénéficier de mon libre arbitre, alors que le schéma mental de  “troupe au service de la reine” précède mon existence ?

    Tu ne seras pas “toi” tu ne pourras pas… Ou alors il faudrait que tu réalises ton génie en dépit de la grille dont tu as hérité, des maigres aptitudes que tu as développées et de l’étouffoir : ce ruissellement des nuées, dont notre président du moment est le symptôme.

     

    mh,

     

     

    *Connais-toi toi-même

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Conforme - Journal Macronique

    Je me lève, je m’active, je marche…
    Bloquée
    En zone “dangereuse”.
    Si je conçois la chance que j’ai à pouvoir le penser, je ne peux m’empêcher de le ressentir.
    Je me sens conforme: assignée à une case.
    Je ne dépasse ni à droite ni à gauche.
    Dans ce monde qui bouge, je reste, en gros, là où mon histoire m’a placée; Là où je ne risque surtout  pas  d’être “mieux”.
    Tenue de tous côtés :: mère de , femme de, fille de, employée de. Ces “situations” me contiennent. Elles contribuent à me modeler.

    Lire la suite

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • 21 septembre 2017 Marche funèbre...

    Comme le défilé d'une fin.

    Manifestation contre les ordonnances.

    Nous nous apercevrons trop tard de ce qu'ils ont tués et que nous avons été incapable de défendre.

    mh,

    0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Rentrée paranoïaque - Journal Macronique.

    L’enfant rentre catastrophée de sa première journée de quatrième. Elle pose sans précaution le sac-chat que j’ai eu tant de mal à coudre et débite, entre 2 soupirs :
    - Ma classe est une réunion de peste. Il y a les pires élèves du collège et Lolo n’est même pas avec moi !
     
    Juste après l’avoir écoutée me viennent en tête les  informations catastrophiques dont les médias nous font témoins.
    Je ne peux cependant m’empêcher de compatir aux déboires collégiens de ma fille. J’en viens même à douter de l’intégrité de la direction. De sa sensibilité inconsciente à je ne sais quel “marqueur social”. Je m’en veux aussi de mon inaptitude à entretenir le lobbying nécessaire pour rentrer dans les bonnes grâces du personnel collégien.

    Lire la suite

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Manif 12 septembre Paris - Journal Macronique

    On ne le voit peut-être pas mais beaucoup de monde là bas tout au bout.

    Belle journée à vous !!!

     

    mh, sans les pieds

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Pas mort - Journal Macronique

    - Mon doux des bois que j’aime, ousque t’a mis, les clefs alênes ?
    Je furetais dans les placards à moulures impeccablement rangés du C et T, penchée vers la dernière étagère, du côté gauche de la cheminée en marbre maronnasse.
    - mh ?
    - Les clefs alênes américaines… Je vais faire un concours de machine à coudre et il faut que je répare la Singer un peu cassée.
    - Tu oublies de fermer ta porte maintenant ?
    - AHHHHHHH AHHHHHHHHHHHHH AHHHHHHHHHHHHHHHH AHHHHHHHHHHHHHHHH AHHHHHHHHHH AHHHHHHHHH AHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!
    - Ça va ? Tu es toute pâle !
    - Mais… Mais… Mais…
    - Assied toi. Attends, je vais te servir un verre de… quelque chose…
    Tu es chez toi, tranquille, dans une robe approximativement africaine, vu de ma BM. Tu t’apprêtes à désosser avec toutes la concentration du monde une Singer dont tu ne te souviens plus si oui ou non tu as la notice technique quelque part sur ton nouveau vieux pc ou dans l’ancien neuf quand, tout à coup, il apparaît.
    - Tu vas bien ?
    J’imagine que, vu le thème de ce journal, vous imaginez que l’hologramme, en majesté, avec symboles ostentatoires et costume scintillant, de notre bon pres, vient d'apparaître dans ma salle à manger, émergeant d'une aura extra terrestre.

    Lire la suite

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Upcycling

    Upcycling: j’achète un pantalon en lin blanc belle tenue sans tache à la recyclerie près de mon chez moi, 3 euros avec un short noir et une chemise "comme des garçons".

    La chemise "comme des garçons" trop petite et bizarre, mais le tissu coton intéressant,
    le short noir ok,
    le pantalon en lin trop petit.
    Animée par un esprit d'économie en vue de mes futures vacances; je l'agrandis avec un tissu en lin à l’imprimé improbable de mon stock

    Je suis très curieuse du résultat.....

     

    mh, en couture

     

    Catégories : DIY: Couture 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Paris papillons - Journal Macronique

    Finalement qu’est-ce qui est le plus important: notre prés à Versailles, qui fait sa roue, ou les 5 papillons que j’ai vu en revenant à pied de mon labeur quotidien ?

    Je penche pour les papillons. Un blanc et quelques colorés. Je n’ai pas été fichue de les prendre en photo alors que l’un d’eux s’était posé sur des feuilles mortes dans le jardin de la maison de retraite des prêtres, juste après la fondation Cartier, et juste avant les travaux pour le centre national du cinéma, qui sera bientôt là.

    5 Papillons sur le boulevard Raspail en 15 minutes de marche, et tous ceux que je n’ai pas vu.

    5 papillons qui me réajustent au réel.


    mh,

     

    L'image vient de.

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Parisienne. Française. Libre ? - Journal macronique

    Je ne sais pas qui sont les Français.
    Pourtant c’est ce que je suis :”Française”.
    J’ai l’impression d’être quelque chose que l’on peut faire tourner comme on veut, une toupie: une pichenette et je tombe, à droite, ou à gauche…
    Il pleut.
    Enfin.
    Nous allons respirer.
    Paris va respirer.
    Paris, le prix au m² de la ville où je vis.
    Je croyais. Je croyais que j’étais en démocratie. Je croyais vraiment que “par rapport à” que “regarde ceux-là là bas qui meurent”,que “Au moindre mot de travers” je vivais dans une démocratie.
    Je ne m’étais pas rendu compte, et c’est une évidence qui me cloue. Il ne suffit pas de vouloir être moi dans ce monde.
    Je suis, en quelque sorte, téléguidée,
    même si
    je tente de me mettre or des clous depuis si longtemps.
    même si
    je crois suivre des chemins détournés.
    Je ne m’imaginais pas écrire “mais alors nous serions si massivement sous le joug du vouloir, de l’intérêt des uns ou des autres ?”.

    Lire la suite

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent