Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

a france is dead

  • Détruire l'Etat - Journal Macronique

    Ce qui est à l’œuvre aujourd’hui c’est cela : détruire l’état. Nous faire haïr le moindre de ses représentants pour, violence, incompétence, manque de moyens ou toutes autres raisons possibles. Ainsi, il sera facile d’inventer sur les ruines, le monde privatisé numérisé que d’aucuns souhaitent. Le peuple, piloté par algorithmes, posera le sac de la société de consommation pour subir plus intimement encore une société d’hyperconsommation qui le suivra à la trace.
    Ne soyons pas surpris par l’incompétence affichée de nos élites. Ne nous demandons même plus qui consciemment ou inconsciemment elles servent. Observons les financeurs de campagnes, l’entourage et les invités des présidents et nous verrons se dessiner l’état détruit que les marionnettes aux manettes nous construisent.
    Une France est morte.
    Et nous aurions tort d’accuser les pauvres gens d’ici ou d’ailleurs de cet assassinat.

    mh,

     

    Destroy the State - Macronic Journal

    What is at work today is this: destroy the state. We hate the slightest of its representatives for, violence, incompetence, lack of means or any other possible reasons. Thus, it will be easy to invent on the ruins, the digitized privatized world that some wish. The people, driven by algorithms, will pose the bag of the consumer society to suffer even more intimately a society of hyperconsumption that will follow it.
    Let's not be surprised by the displayed incompetence of our elites. We do not even ask who consciously or unconsciously they serve. Let's look at the campaign funders, the entourage and the guests of the presidents and we will see the state of destruction that the puppets at the controls are building for us.
    A France is dead.
    And we would be wrong to accuse the poor people here or elsewhere of this assassination.

    mh,

    Catégories : Journal Macronique 1 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent