Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À nos plaisirs ! (L'idée de régimes)

L’idée n’est pas de mincir. L’idée n’est pas de se restreindre durant quelques jours, une semaine, plus ou moins. L’idée serait plutôt d’adopter une attitude saine à l’égard de la nourriture. Certes, ce n’est pas ce qui nous fera entrer dans la robe spéciale « bal du prince » qui a lieu dans un mois, mais cela nous permettra de porter toutes les autres robes dans les 1 ou 2 ans à venir. Et puis le prince hein ! N'y a pas que ce modèle en rayon.

Se plonger soi-même en état de pénurie alimentaire nous donne immanquablement envie de tout ce à quoi nous avons décrété que nous n’aurions plus droit.

En disant régime nous disons « mon appétit est si important qu’il nuit à mon bien-être, je dois le restreindre » !

Ne serait-il pas plus judicieux de monter dans la gamme de nos plaisirs et ainsi sans y prendre garde, d’accorder à chacun la place qui lui convient ? Au lieu de dire non, pourquoi ne pas dire oui ? Oui à la gourmandise, oui au régal des yeux, à la satisfaction des sens de tous les sens, oui au délice d’un massage, d’un bain parfumé, d’une douche vigoureuse et chaude, d’un hammam, d’un soin de beauté, d’une promenade, d’une balade chez les bouquinistes. Faire de sa vie une joie de tous les instants pour que celui que nous privilégions prenne sa juste place.

Il y a aussi les corvées ou ce que nous considérons comme tel. Il y a aussi l’épuisement, l’énervement, nos joies réduites aux heures de pause, de déjeuner, de convivialité autour d’un repas… Comment pourrions nous diviser le petit bonheur que nous nous accordons en une multitude d’autres, comment pourrions nous agir pour que notre principale préoccupation du moment (entrer dans la robe spéciale bal du prince) soit la porte d’entrée vers un nouvel art de vivre, une modification de notre perception du plaisir, une porte ouverte… offerte… à tous les autres.

 

Je me pose et je VOUS pose la question !

mh,

Catégories : Devant mon thé, 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent

Les commentaires sont fermés.