Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le nombril de Jorgue

rhumee.jpg- Booooooooorgue !
- Ne crie pas mh.
- Bu beux b'abener le bhé ?

Jorgue farfouille dans la cuisine. Engoncée dans le canapé, je sens une migraine féroce fondre sur moi. Trêve de coquetterie, je me mouche bruyamment pour tenter de dégager mon nez et miracle, j'y parviens... J'entends l'eau bouillir.

- Jorgue, l'eau bouillie ce n'est plus de l'eau, dis-je dans un soupir de dame au camélia à Jorgue qui vient poser le petit plateau orange sur le trépied contre les livres.
- Tu vas boire ton thé, avaler tes médicaments et te taire mh ! Gronde Jorgue avec sa fausse voix en colère.

Il s'est trompé. Il a posé le mug en porcelaine avec de grosses fleurs violettes sur le plateau orange. MON mug, c'est celui avec les dessins de roses anciennes. Il vient ici tous les deux jours et il ne voit même pas ce que j'aime.
Je trempe mes lèvres dans ce que Jorgue appelle du thé.

- Berkkeupeu ! T'as mis du sucre ! Tu ne le sais pas encore que je ne prends JAMAIS de sucre !
- Tu m'ennuies mh ...
- Je suis malaaaade, et t'es même pas capable d'être un petit peu attentionné !
- mh...
- T'as pas rendez-vous avec une de tes créatures ce soir ? Tu te forces à rester ici avec moi et dans ton espèce de tête tu penses que tu serais beaucoup mieux à tripoter ta créature. A te rendre complètement ridicule devant une fille qui porte des escarpins neufs. D'ailleurs D'AILLEURS je suis sure qu'elles ne sont même pas foutues d'apprécier le foie gras que je te ramène. TES créatures
- Tu le bois ton thé ? Il est bouillant. Tu vas le renverser sur l'étole et tu vas te brûler.
- JE FAIS CE QUE JE BEUX AVEC BON BHÉ !

- Je ne comprends pas ce que tu dis mh.
- BOUT BOI LA BAIX ABEC BON BHÉ !!!!!!!!!!!!!!!!
- J'ai pas... T'es impossible quand t'es malade !

Je me lève avec la grâce relative d'une cigogne qui porterait 15 bébés sous le bec, et je me dirige vers la cuisine. Je vide la théière pleine du "thé" de Jorgue, je remplis une casserole, et je me poste vacillante devant la plaque attendant les premiers frissons à la surface de l'eau. Mes cris m'ont tellement fait mal au crâne que j'essaie de ne plus bouger un cil et de garder les yeux mi-clos.
L'eau frétille. Je retire la casserole de la plaque. Je remplis doucement la théière.
J'attends quatre minutes. Je verse le thé brûlant dans le mug aux roses.
Jorgue claque la porte si fort que la douleur brouille mes yeux.
Revenue sous la mezzanine, je m'enfonce dans le canapé et bascule ma nuque en arrière sur un coussin. Je garde le mug chaud entre mes doigts comme si je serrais la main de quelqu'un.
Le thé a refroidi. Je ne l'ai pas bu.

...

De toute façon, Jorgue je suis sûre, c'est le genre de type à ne se laver le nombril qu'un jour sur deux.


mh,

Catégories : La lettre de mh 3 commentaires Imprimer Pin it! Lien permanent

Commentaires

  • Pour passer un bon rhube , on peut:
    1- Faire appel au bédecin et ça de dure que 7 jours.
    2- Se passer du bédecin et là, ça de dure qu'une sebaine
    Etodant, don?

  • Je découvre ce blog, je l'ai parcouru jusqu'ici parce j'adore le style! Bravo et merci pour ces articles!!

  • Pourquoi ne faut-il pas attendre que l'eau bout pour faire le thé... Lorsque l'entropie est assez forte pour séparer les molécules, et par conséquent provoquer l’ébullition, on constate que l'oxygène dissout dans l'eau liquide en profite pour se tirer... Donc, dans l'eau bouillie, apu d'oxygène ! or, ce qui donne le "bon" goût au thé infusé, ce sont les oxydes qui se forment au contact de l'oxygène restant dans l'eau liquide.... Bon goût, certes, mais les oxydes ne sont pas très bon pour la santé.... Jorgue (comme d'autres mâles, d'ailleurs) eut sans doute plus de penchant pour la guérison aimachienne sans oxydes que pour le bon goût du thé... Une erreur judiciaire, donc...

Les commentaires sont fermés.