Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enfin la FABULEUSE RECETTE DES FIGOLUS FOUS.

figofous.JPGQue celles et ceux qui attendent la recette des « figolus fous » depuis trois semaines se réjouissent.
Avant d’oublier les libertés que j’ai prise avec la recette initiale pour les transformer en figolus dit « fous », je me décide, enfin, à vous révéler mes SECRETS DE FABRICATION.
Je n’ai certes rien d’une cuisinière émérite, mais les allergies de l’enfant m’ont poussé à explorer les dessous mystérieux de certaines préparations culinaires. Je développerais à ce sujet dans une autre note. Mais ne perdons pas de temps.
Je vous présente :

La FABULEUSE RECETTE DES FIGOLUS FOUS !

Vous trouvez de la pâte de figue. Grosso modo un pavé de 10X10 cm de pâte et 4 cm d’épaisseur. Je l’avais acheté dans mon magasin bio préféré. Je la gardais pour une éventuelle préparation de Figolus. Dans ma tête j’aplatissais le pavé de figue entre deux couches de pâte feuilletée et le tour était joué. Que nenni. Les Figolus même fous n’ont rien de feuilletés, ce sont des gâteaux secs fourrés.
J’ai donc récupéré une recette sur le site de Supertoinette je crois, et voilà comme je l’ai transformé.

Il vous faut donc de la pâte de figue comme précisé ci-dessus ainsi que :

220 grammes de farine complète (110)
3 Cuillères à soupes de germes de blé
1 cuillère à café de levure chimique
100 grammes de sucre en poudre
1 cuillère à café de cannelle
100g de beurre
1 banane très très mûre
un peu de jus d'orange pressée

Je mets dans un robot avec la pale à faire des pâtes: la farine, les germes de blé, le sucre la cannelle, la levure. J’ajoute le beurre ramolli… un petit tour de robot.
Ensuite j’ajoute ma banane PRESQUE pourrie, je laisse encore le robot touiller, et j’ajoute du jus d’orange autant que le nécessite la consistance de la pâte (à peu près un demi-verre.)
Je laisse reposer ½ heure au frais


Je m’attaque ensuite à la pâte de figues. Le but de la manœuvre étant de réussir à l’étaler, et, ma foi, ce n’est pas si difficile.

Voilà, une ½ heure dans le réfrigérateur, Votre pâte et prête. Sortez là du frigo et tenter de l’étaler, c’est plus difficile que la pâte de figue finalement. Mais vous pouvez essayer de vous faciliter le travail en utilisant du sucre glace.
Une fois qu’elle est étalée l’idée est de faire trois couches : une couche de pâte (celle que l’on vient de sortir du réfrigérateur, une couche de pâte de figue et recouvrir d’une dernière couche de pâte (toujours celle qui sort du réfrigérateur).

Découper vos gâteaux en carré ou en losange, ou comme vous voulez. J’en ai même roulé quelque ’uns car je n’avais plus de place sur ma plaque de four.
Vous voulez voir ? Tendez que je finisse.
Vous avez pensé à préchauffer le four à 180° ?
Si oui, enfournez et attendez 12 minutes.

Voilà.
Le résultat ? La louloutte à regarder mes œuvres d’un œil suspect et a fini par dévorer toute la boite en une semaine.
Si si !
mh,







Catégories : Allergies: recettes sans lait, sans oeufs 1 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent

Commentaires

  • commande export pour 500 grammes, ça le fait ?

Les commentaires sont fermés.