Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autarcie prévisionnelle

monastere.jpgPar les temps qui courent : licenciements à foison, échos de guerres, crises à tous les « média-étages », je me demande si nous ne devrions pas, avec famille et enfants, nous rapprocher des lieux de productions.

Lieux où, la raison et l’instinct nous disent que nous trouverions à nous loger ou nous nourrir sans trop de frais, si jamais la source du « monop’» venait à se tarir ou si nos salaires où leur absence, empêchaient de nous y rendre.
Pessimiste moi ?
Et vous ?


mh, bobopassstropppss

Savoir revivre

 

Catégories : Devant mon thé, 2 commentaires Imprimer Pin it! Lien permanent

Commentaires

  • non réaliste mh... les temps à venir me paraissent encore plus sombres qu'à toi. nous ne sommes plus en autosuffisance alimentaire, et ça, ça me fait penser au riz qu'on a habitué les africains à manger, alors qu'ils n'avaient pas les ressources nécessaires pour le produire. en cas de famine, où trouverons nous suffisamment de nourriture sur notre territoire ? pareil avec l'eau potable, alors que les puits de forage de gaz de schiste fleurissent discrètement dans de nombreux départements français...chez nous notamment tout le long de l'adour...et pourrissent les nappes phréatiques. on élève nos enfants comme des petits jésus, mais il va falloir qu'ils soient sacrément armés pour faire face à ce qui se prépare.

  • http://www.petitions24.net/permis_beaumont_de_lomagne_non_au_gaz_de_schiste
    "10402 km², soit la moitié du département du Lot-et-Garonne, plus une partie de la Dordogne, du Lot, de la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne, de l'Ariège, du Gers et des Hautes-Pyrénées sont concernés par une demande de permis de recherches d'hydrocarbures (dit Permis Beaumont de Lomagne) déposée par BNK Petroleum, société californienne, ceci en l’absence totale d’information de la population."

Les commentaires sont fermés.