Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Egypte...

    Pin it! Imprimer

    en continu là aussi:

    http://www.rue89.com/2011/01/28/egypte-moubarak-annonce-la-demission-du-gouvernement-187935

    Et sinon pour l'internet libre en Egypte là:

    http://werebuild.eu/wiki/Egypt/Main_Page

    Mais honnêtement je n'ai pas tout compris...

    Quand je vois les images j'ai cette chanson en tête: "El pueblo, unido, jamas sera vencido"

     

    mh, qui regarde.

     

     

     

  • Jasmin suite et photos

    Pin it! Imprimer

    Ici, toujours, comme souvent

    http://www.boston.com/bigpicture/2011/01/an_uprising_in_tunisia.html

     

    mh,

  • L'odeur du jasmin

    Pin it! Imprimer

    Là:

    http://www.terra-economica.info/Un-bouquet-de-jasmin,15283

     

    mh,

  • Média-charme

    Pin it! Imprimer

    Les mots remplissent la pièce et c'est de ma bouche qu'ils sortent.

    Il semble que mes lèvres soient découpées pour les dire, ma langue pour les prononcer, l'air pour qu'ils y vibrent, le corps de mon ami sur le moelleux de la couette pour les encourager.

    La beauté juste des mots agencés en phrases, comme un puzzle de sens reconstitué, donne la pulsation à ma lecture.

    J'entends le silence de mon ami, puis le liquide qu'il boit, puis la tasse qu'il pose et son silence à nouveau.

    L'attention qui nous unit: lui qui écoute et moi qui lis lentement sans la peur d'abîmer les mots. Quand, au milieu d'une page, je gâche une phrase, je la reprends sans m'affoler plus absorbée encore.

    J'ai installé un charme. Il est tenu et dense. Sa présence palpable entre nous est un cadeau que nous nous faisons. Mes lèvres se joignent sur un point. Je ferme le livre. Je le pose sur une pile. Je marche vers mon ami. Il saisit ma main, celle qui tenait le livre, et l'embrasse.

    " elle qui lit "

    mh,

  • L'A---raig---Née nouvelle.

    Pin it! Imprimer

    Vu une petite araignée dans la cuisine ce matin alors que je préparais mon thé.

    Elle montait le long du mur derrière le citronnier.

    Bien, elle sera prête pour manger toutes les petites bêtes qui se promèneraient à proximité.

    J’aime bien le dimanche matin. J’ai enfin le temps de me poser devant l’écran de mon ordinateur en évitant de penser :
    À tout ce qu’il faut faire
    À tout ce que j’aimerais faire
    A tout ce que je n’ai pas fait…

    Tiens les vœux, les cartes sont prêtes, je ne les ai pas postées. Et là je parle d’araignée et… [soupirs]

    Voilà, je vous souhaite une belle année avec des araignées gentilles, des gens également, de la bonne humeur et la santé… et tout ce que vous voudrez de réconfortant de merveilleux et de simplement bon pour vous.

    mh, en dimanche matin.