Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« les grands-mères ne font pas que des bisous... | Page d'accueil | Genèse: Famille en instance (Souvenirs...) »

dimanche, 13 avril 2014

Méfiez-vous des blonds !

Sans oublier :

Les basanés (s’était acquis)

Les obsédés sexuels de gauche (ou presque)

Les obsédés sexuels de droite

Les petits qui ont une revanche à prendre sur leur destin (de petits)


Les pretàtout pour garder leur pouvoir et leurs copains et qui, au vu de la microscopique remontée des sondages, vont se dire, « c’est bon, continuons à faire feu de tout bois… sinon cette idée d’insécurité là de terrorisme… »)

Les vieux « rien à foutre de l’écologie on va crever », qui vont voter eux, et ceux à qui ils restent finalement pas mal de noisettes, qui veulent les garder,

Les riches, qui veulent le rester,

Les gauchistes (qui ne le sont que dans leur rêve)

Les français, comme moi, un peu abasourdis, sous le choc, qui tous les jours, voyant le monde et la banalité dont nous abreuvent les grands (… les petits…) qui nous gouvernent ne peuvent s’empêcher de se pincer en attendant la prochaine stupidité qui fera le buzz.

 

Sinon, comme les autres, j’attends la fin d’un monde et je regarde la mouvance intégra crétin en marche.

 

mh, (21 juillet 2011)

Commentaires

la banalité? je dirais plutôt la médiocrité, la vulgarité ambiantes, et tant pis si ça fait "vieille chnoque"... Sans compter la violence, la famine en Afrique, la tuerie en Norvège (tiens, c'était pas un Arabe! et ça ne fera même pas réfléchir ceux qui ont oublié qu'il y a aussi des fachos "bien de chez nous", ils diront, c'est juste un fou, tu paries?
Pas réjouissant, rien que d'y penser ça me fait encore plus mal au pancréas (il déconne grave), j'ai envie de voir un sketch comique bien déconnant pour oublier! bisous. Dommage qu'Eva Joly n'ait aucune chance d'être élue présidente... Tu me diras, comme ça, on aura pas l'occasion d'être déçus. Je suis négative, je sais, je sais...

Écrit par : Marie | dimanche, 24 juillet 2011

triste que ce soit encore d'actualité, de plus en plus même même, comme on dit au pays gwada. Pour la petite histoire et en complément: méfiez-vous des amants (basanés ou pas, ça ne fait rien à l'affaire) de génie qui comblent tous vos désirs puis vous laissent tomber du jour au lendemain comme une patate chaude, parce qu'ils crèvent de trouille de changer de vie, et se lamentent qu'elle n'est pas heureuse, puis vous font la morale si une fois, une seule, vous vous pointez sans prévenir... et qui vous servent tout chaud un bon gros mensonges genre mon petit frère qui piquait du sucre et la bouche pleine disait prétendait que non. Mais comme je suis désormais positive je conclue par un petit conseil gratos: dans des cas comme ça, quand vous avez des peines de coeur ou quand le monde vous fait trop mal au pancréas ou ailleurs, sortez, prenez soin de vous-mêmes, écoutez de la musique pour refaire le plein d'énergie, la musique des amis encore mieux, rendez visite aux amis peintres dans leurs ateliers, rigolez avec les enfants, sont extras! Et ça ira.

Écrit par : marie | dimanche, 13 avril 2014

et puis chantez, dansez, embrassez amis, enfants, petits enfants, partagez, faites des heureux, ils vous le rendront.

Écrit par : marie | dimanche, 13 avril 2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.