Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

histoires de mh

  • Sortilège - Journal macronique

    Il y a quelques années, après une rupture un peu plus extravagante que les autres, j’entrepris une psychanalyse.
    Je n’étais pas en mesure de mettre un mot aussi clair sur ce que j’entreprenais. Je n’étais plus en mesure d’entendre les conseils et les recommandations de mes meilleures amies. Je tombais dans tous les pièges et me cognait à tous les murs. J’avais le besoin urgent de parler à… un professionnel.
    Je choisis dans l’annuaire de dans mon quartier la première psychiatre de la liste — il fallait que ce soit une femme — pressentant que si elle était formée à guérir les maladies mentales, elle pourrait venir à bout de mon gros malaise post-rupture...

    Lire la suite

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • mh, à l’étouffée.

    -          Jorgue, je t’ennuie ?

    -          Rarement.

    -          Moi en ce moment, je m’ennuie.

     

    Jorgue est venu. D’un monde qui n’existe plus. D’un monde où mon temps de cerveau était beaucoup plus disponible à lui, à mes amis, à la lecture, à l’enthousiasme, à la colère, à l’écriture.

    D’un autre monde.

    -          C’est grave si je suis là ? dit Jorgue en regardant la porte.

    -          Non, je suis en congé maladie. J’ai le droit d’être malade et qu’un ami vienne me voir.

    -          Tu réponds comme si tu voulais t’en convaincre.

    -          Peut-être. Je vieillis aussi.

    -          T’es pas la seule.

    -          C’est bizarre quand même cette histoire de vieillir.

    -          Oui.

    -          Oh toi, t’as l’air de rien, t’es aussi gravure de mode qu’il y a dix ans.

    -          Merci.

    -          Tu ne peux pas me dire ça à moi parce que moi je n’ai jamais été gravure de mode.

    -          …

    -          Bon, pourquoi t’es venu Jorgue ?

    -          Pour visiter une amie malade.

    -          T’aurais pu dire… Tu vois, t’as pas dit… « Une gravure de mode en congé maladie. J’aurais aimé. Même une vieille, une vieille gravure….. »

    Lire la suite

    Catégories : La lettre de mh 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent