Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parisienne. Française. Libre ? - Journal macronique

Je ne sais pas qui sont les Français.
Pourtant c’est ce que je suis :”Française”.
J’ai l’impression d’être quelque chose que l’on peut faire tourner comme on veut, une toupie: une pichenette et je tombe, à droite, ou à gauche…
Il pleut.
Enfin.
Nous allons respirer.
Paris va respirer.
Paris, le prix au m² de la ville où je vis.
Je croyais. Je croyais que j’étais en démocratie. Je croyais vraiment que “par rapport à” que “regarde ceux-là là bas qui meurent”,que “Au moindre mot de travers” je vivais dans une démocratie.
Je ne m’étais pas rendu compte, et c’est une évidence qui me cloue. Il ne suffit pas de vouloir être moi dans ce monde.
Je suis, en quelque sorte, téléguidée,
même si
je tente de me mettre or des clous depuis si longtemps.
même si
je crois suivre des chemins détournés.
Je ne m’imaginais pas écrire “mais alors nous serions si massivement sous le joug du vouloir, de l’intérêt des uns ou des autres ?”.

Il suffirait donc d’être celui qui a le plus de pouvoir le plus d’argent le plus d’entregents.
Oui.
Et nous ne savons plus qui croire.
Oui.
Et.
Oui.
Il faut savoir, il faut s’instruire.
J’ai lu quelque part un jour qu’il ne fallait plus dire, “il faut” ; l’observation différente faisant apparaître le danger et provoquant une réaction, immédiate.
Casser quelque chose de si “conforme” en moi.
Nous sommes les Grecs de l’antiquité nous vivons dans la cité, nous avons des droits. Les esclaves, ramenés de guerres ou autres expéditions punitives, n’en ont aucun.
Nous avons nos sans papier. Ils ne sont pas là, ils ne sont pas là, ils ne doivent pas être là, ne les nourrissons, pas, ils pourraient y prendre goût.
 Nous fabriquions nos miséreux. Nous les voulons dociles et calmes.
Ils sont moins qu’Homme moins que chiens.
Les laisser mourir dans l’eau, les dégoutter de venir en Europe.  Cette idée stupide.
Ou faire mettre une ligne de chars au bord de l’eau et tirer dans le tas une bonne fois pour toutes. Soyons cohérents. Ils ne viendront plus.
Je suis française. Je vis en France en 2017. Je ne sais pas ce qu’est ce pays où je vis.
Warren Buffett a dit : “C’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre et qui est en train de la gagner».
Oui, nous avons perdu, nous allons perdre. Ils vont se construire des demeures à l’abri de tout et se serviront dans le bien commun: la terre l’air, l’eau.
Nos mauvais instincts qui nous poussent à mettre ceux qui nous ressemblent aux manettes.
Pour finir par ne plus y aller, ne plus participer à la mascarade grossière.
Quand ils se rendront compte que ce n’est pas tenable il y aura une guerre pour diminuer les troupes et nous serons joyeux des miettes.

Nous sommes à ce point sous un joug invisible que nous n’osons plus crier au complot.
Nous deviendrions complotistes.
Nous ne savons rien.
Ils savent tout.
Ils gouvernent pour notre salut.
Ils en sont persuadés.
Rien de tout cela n’existe, tu es une complotiste. On n'essaie pas de te faire consommateurs, on n’essaie pas de rendre ton cerveau disponible, c’est toi, c’est ton avidité, c’est ta paresse, c’est ?
Qui suis-je ?
Je suis une Française. J’habite à Paris en 2017.
Mon pays est en guerre quelque part
Contre Pour
Des humains chassés par des conflits flous viennent dans ce pays.
Ils travailleront, mains d’oeuvres bon marchés
Ils ne sont pas les citoyens de la cité, ils sont… moins…. Des illégaux, les illégitimes, des transparents.
Nous nous abrutissons nous-même et notre bêtise nous rend servile.
Nous votons pour qui l'on nous dit de voter.
Bientôt nous n’aurons plus besoin.
Bientôt tout se fera par « ordonnance ». *
Où sommes nous libres ?
Je suis une Française de Paris en 2017.
Dans ma grille
Dans ma case.
D’où je vous écris.
Libre… “par rapport à”



mh,




https://blogs.mediapart.fr/cloe-chastel/blog/020117/les-sans-papiers-en-france-histoire-de-contradictions-juridiques-et-politiques

http://www.village-justice.com/articles/Etranger-sans-papier-sans-solution-sans-droit,23296.html



Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 19 h - 08 h (Europe/Paris).

Optionnel