Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carte orange

  • Le dieu des dents - Journal macronique

    Lorsque je m’approche de mon pc, j’ai l’impression qu’à l’intérieur le monde tombe.
    Alors, je lis des livres*.
    En pleine “canicule”, après ma petite marche quotidienne pour me rendre sur mon lieu de travail j’ai cru voir de longues jeunes filles fines avec des cranes de pastèques, j’ai commencé à m’inquiéter un peu quand, prise de violents maux de tête, j’ai envié les ours polaires sur leur banquise molle et me suis demandée si j’allais réussir à revenir jusqu’à mon domicile sans l’aide des pompiers.
    Les maux de tête se sont calmés au petit matin et la température est redevenue normale plus tard.
    À la prochaine vague de chaleur, qui, au train où vont les choses et le climat, ne devrait plus tarder, je choisis l’angine : je ne sors plus qu’en vêtements trempés dans l’eau fraîche et ne marche presque plus: mon plaisir à pied de 20 minutes devenant trop vite un petit enfer.

    Catégories : Journal Macronique 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent