Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mh, et son "non-moi"

Je joue, je joue. Hâtivement modelée.

Qu’est-ce que c’est : ne pas jouer à être soi-même ? Comment puis-je être tout cela que j’écris si je suis quelqu’un ? Défini, encadré enfermé dans les limites.

Si je sais où je finis et où je commence.

Qui suis-je ? Ma non-existence est une virtualité.

Quand j’écris, je n’existe pas : « Non-moi ».

Les autres parfois me délimitent, posent des mots sur ce que je suis. Et parfois je m’y reconnais.

Ma principale qualité est de ne pas exister.

C’est cela qui me fait sans limite.

Ne pas être moi c’est être tout le reste.

Cette sorte de trou noir qui absorbe tout ce qui passe à portée.

La lettre de mh,: une interrogation sur ma réalité.

mh,

Catégories : La lettre de mh 1 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent

Commentaires

  • Ni transparente, ni virtuelle, ni non existante!!! Quand je n'étais pas encore devenu invisible, tu apprennais à toucher ta peau, à sentir le grain du sol sous tes rollers, à humer le parfum de roses rares, et à te remplir les yeux dans le miroir de vitrines, à frotter tes mains sur le rugeux d'un vieux cèdre. Bon Dieu ! mais arrête de ne pas te croire ! tu veux des fleurs ?

Les commentaires sont fermés.