Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les boutiquiers et la décroissance.

client_roi_web.jpgDans une France de boutiquiers, il est compréhensible que l’idée de décroissance demeure une idée. C’est à cela que je songeais, à l’instant, sous ma douche, en faisant couler trop d’eau. Je venais de me demander pourquoi aucun homme politique d’envergure ne prenait cette idée à bras le corps. Parler de partage plutôt que de consommation ou de pouvoir d’achat à tous les étages. Comment cela se faisait-il que personne ne se saisisse de ce flamboyant « concept » ?

L’argent n’est rien. Il repose uniquement sur les Hommes. Cet argent qui n’est rien, oriente à ce point nos vies que nous avons imaginé un monde où, sans lui, rien n’est possible.
Nous vivons dans l’hypnose : « Aujourd'hui tout ne va pas si mal » Loin de notre réalité sur cette planète.

(c) mh,


Simplicité volontaire
Décroissance

L'image vient de là

 

Autre point de vue...

La décroissance ? C'est l'administration du désastre et la soumission durable !

 

Catégories : Politico-ecolo et etc. 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent

Les commentaires sont fermés.