Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dieu est bo... bo ! Ou les paraboles de mh,

Par la grâce d’un Dieu écolo-bobo-bio, j’ai trouvé un travail près de mon domicile.

Nous sommes en phase d’observation, mes patrons et moi-même et je vous dirais, dans un ou deux mois, si la grâce s’est réellement posée sur ma tête ou si son dépositaire me faisait juste une fleur de 5 minutes.

Donc, je travaille 20 heures par semaine (pour d’autres que moi-même... ) comme humble grouillotte, avec des gens à priori charmants qui disent des mots français, organisés de telle manière que j’ai du mal à en saisir le sens.

Heureusement, après mon mystérieux labeur, je suis à 10 minutes à peine, à pied de ma demeure et de l’école de la Ninette.

C’est donc la raison principale pour laquelle je ne m’agite plus devant un groupe de stagiaires attentifs, à raconter comment bien (mieux) se servir d’un ordinateur.

Je m’applique mes paraboles à moi-même.

mh,

Catégories : Devant mon thé,, La lettre de mh, Politico-ecolo et etc. 2 commentaires Imprimer Pin it! Lien permanent

Commentaires

  • un presque retour à la normale, en somme. Quoiqu'encore vernie, ou superbement maligne. Je ne sais pas s'il faut dire "bravo" ou "tant mieux". Nous sommes si peu de choses.

  • tu grouillotes de quelle manière?

    Info: un pote éditeur burkinabé m'a fait découvrir un site de poésie "Poezibao", qui m'a fait découvrir le poète hongrois Attila Jozsef, ça donne envie de lire, alors je partage: Ed. Sillage, "Ni père, ni mère", trad. française, ça vient de sortir!
    bisous. Marie

Les commentaires sont fermés.