Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Transportée.

Pin it!

Et si je n’avais rien perdu ?

Ni la langue des arbres

Ni le « sentiment océanique »

Ni l’indescriptible perceptibilité musicale

Ni la jouissance à écrire

Ni, ni, ni…

Juste là, tout se cacherait, derrière les yeux de ma fille.

 

Dieu ! Ce qui nous transporte !

 

mh,

Commentaires

  • et ne viens pas me dire que tu n'as pas l'âme poétique !

    on oserait le "magnifique", mais ça va pas te plaire, heing ....

  • Très joli petit poème

Les commentaires sont fermés.