Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mh, réveillée ou, la fédération des mères.

    Pin it!

    Jorge vient. Il me visite. Cet air de baroudeur du sud, de tombeur de filles qui n’en a que faire. Il change à peine. Il a abandonné son vélo. Maintenant il marche. Il a quelques cheveux blancs. Il a toujours été moins à l’aise dans ce chez moi où je ne vis pas seule. Je lui sers un thé. Je le regarde s’asseoir, son visage impeccable son corps de beau type… Je me force à faire correctement les quelques gestes nécessaires à une personne normale qui reçoit un vieil ami.

    -  Je ne suis plus une folle célibataire…

    -  Tu te voyais comme ça ?

    -  Maintenant, oui, vite.

    -  Ce n’est pas de ces folies là que l’on imagine lorsqu’on y colle le mot célibataire.

    -  Dio-mio, ce que j’étais libre !

    Lire la suite

  • De la couleur des hommes

    Pin it!

    - Allo ! Allo ?
    - Bonjour Malie. (Voix d'outre-tombe)
    - T'es enroué mh ?
    - Non…(Voix d'outre-tombe encore)
    - Tu vas avoir tes trucs ?
    - C'EST PAS POSSIBLE ! Je ne peux pas être un peu : " ce soir je me suicide " sans que de soi-disant amies me demandent si je vais avoir mes trucs. C'est d'un élégant je te jure !
    - Tu vas les avoir.
    - Ça n'a aucun rapport !!!
    - Qu'est-ce qui t'arrive ?
    - Oh ! Malieeuuu… Je suis triste, si triste. Les hommes ne m'aiment plus.
    - Quels hommes ????
    - Les VERTS avec une queue ROSE !!!!!!!!!!!!
    - Ces types avec leur tuyau, je ne leur ai jamais fais confiance: ils se débrouillent toujours pour te lancer un jet d'eau dans les jambes quand ils lavent les trottoirs.
    - ????? … De… de qui tu parles ???

    Lire la suite

  • Film qui me fait pleurer

    Pin it!

    L'exode des républicains espagnols en 39 (merci rk)

     

    Le film on peut l'acheter en entier là:

    http://www.inst-jeanvigo.eu/publications/publications_collection/publications-collection.html

     

    mh,

  • Le mystérieux truc vert

    Pin it!

    Alors une idée de ce que je suis entrain de coudre ?

    janvier fevrier 2013 017.JPG

    mh,

  • Sans les prunes

    Pin it!

    Ce matin, j'ai tartiné ma tranche de pain avec du miel, au lieu de la bonne confiture de prune prévue: ça m'a dégoutée de la vie pendant au moins 5 minutes...

    mh,

  • Tipmatic 6120, la couturosière

    Pin it!

    janvier fevrier 2013 013.JPGAchetée 40 euros sur les petites annonces ebay, 150 euros de réparations et quelques accessoires plus tard, je l'aimeu.

    Mais bon, si quelqu'un veut se débarrasser d'une pfaff qui brode 1 ou 2 alphabets et fait des boutonnières toute seule hein, je ne dis pas non....

     

    mh, couturosière.

  • La manipulatrice aux strass.

    Pin it!

    janvier fevrier 2013 004.JPGJe l'avais coupée pour sa première audition, et m'étais emmêlé les pinceaux avec une doublure que je ne voulais plus, bref pour sa deuxième audition (de harpe… pourvou que ça doure) de l'année je l'ai finie.

    Le modèle est une robe de communiante (sisi !) du magazine Burda. (Février 2012 robe 142 (avec  des fronces au lieu de plis comme la 141) taille 128.

    Lire la suite

  • Trois petits bons

    Pin it!

    Bon,je ne vous ai pas souhaité une bonne année. Donc là, je vous là souhaite. Très très en retard.
    Bon, j'ai remis des vieux textes de la lmh, juste pour me donner du courage (l'angoisse de la page web !)
    Bon (et ce sera le dernier), ce que je fais durant tout ce temps ou je n'écris pas ? Je gagne ma modeste croûte un faisant un travail qui m'ennuie un brin, je lis (plein de bon livres ces temps çi), et je tâche de coudre, (pas tropsss non plus sinon ça m'ennuie ;-)


    mh, reucheugneugreu

  • La réalité ??????? Quelle direction ?

    Pin it!

    Je suis juste une femme, une écrivaillonne, une maman, une formatrice.

    Je crois que j'essaie d'être juste. Et lorsque j'écris, d'écrire ce qui me semble juste.  Pile calé avec ce que je ressens ou ce que je souhaite écrire de vrai à un moment donné.

    Mais ce « juste » que je perçois, cette réalité, n'est qu'une de mes réalités.

    Voilà, là je ne sais pas si je dois parler de réalité ou de point de vue.

    Je vois cette réalité de tel point de vue. Je vois aujourd'hui la réalité de mon point de vue de femme, de mère qui vit avec un homme et une petite fille dans un quartier central de Paris, où elle a la chance de vivre mais pas vraiment les moyens de s'y sentir libre. Ou plutôt, pour être plus juste, où elle ne parvient pas à se donner les moyens de s'y sentir plus libre.

    Du moi-moi. Du moi-moi pour tacher d'être plus juste.

    La réalité, je ne la voyais pas de la même façon lorsque je n'avais pas la télévision. Je m'abêtis souvent avec plaisir et paresse, une fois que l'enfant est couchée. Avant l'enfant, avant la télé, je lisais chaque soir, longtemps, jusqu'à ce que mes yeux se ferment.  Je lis moins. Mon cerveau pense préparation des repas, et organisation à peu près correcte de cet endroit où je vis.

    C'est la réalité, la mienne maintenant.

    Lire la suite