Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La nouvelle "Bastille": les banques ????

    Pin it!

    Vu sur le blog de superno:Extrait de l'interview d'un trader: Marc Fiorentino chez Bernard Thomasson sur France Info.

    Et pendant ce temps certains de nos chers dirigeants s'égosillent sur les "voiles"... AH ! AH ! AH !

    Marc Fiorentino : “Je voudrais vous demander ce qui a été fait depuis deux ans. On nous a dit : “on va lutter contre les hedge funds”, la semaine dernière les chiffres sont parus sur les hedge funds, ils n’ont jamais autant collecté d’argent que cette année, ils sont proches de leurs records. “On va lutter contre les bonus”, l’année a été l’année record pour les bonus. “On va lutter contre les paradis fiscaux” : ils sont toujours là, ils sont juste passés de noir à gris puis de gris à blanc, on ne sait pas par quel miracle. “Et on va lutter pour la réglementation financière”, et on vient d’assister au G20 finance ce week-end, et à la sortie du G20 finance, quel a été le communiqué ? Le communiqué a été de dire : on ne s’est mis d’accord sur rien, parce que notamment le Japon, le Canada, et l’Australie ont dit : aucune réglementation financière.”

    Bernard Thomasson : “Donc les politiques nous mentent.”

    Marc Fiorentino : “Les politiques nous mentent, les politiques nous abreuvent d’histoires. On a vu combien de G20, combien de déclarations d’Obama depuis qu’il est là en disant : “Attention Wall Street, tremblez, voilà, j’arrive” ? Il avait dit ça, c’était son premier discours dès qu’il avait été intronisé, il avait dit qu’il lutterait contre les bonus, et il se trouve que les bonus ont été les plus élevés”

    Bernard Thomasson : “Imaginez ce que pensent les gens qui nous entendent en ce moment, ils vont se dire, mais qu’est-ce qu’il faut faire, il faut faire la révolution, il faut aller brûler des banques, faut… ?”

    Marc Fiorentino : “Je suis toujours assez surpris de voir que finalement il n’y a jamais de manifestations devant les banques, je trouve ça assez étonnant.”

    Bernard Thomasson : “Voilà, Marc Fiorentino, moi je suis surpris de vos propos, vous qui avez dirigé des banques américaines en Europe…”

    Lire la suite là.

    mh, qui cite.

  • L'IMPORTANTE pétition !

    Pin it!

    ogm-j-en-veux-pas-greenpeace.jpgJe cite et je SIGNE.

    La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) pour la première fois depuis 12 ans, plaçant les profits du lobby OGM avant les préoccupations sanitaires des citoyens. Pourtant 60% des Européens estiment que nous avons besoin de plus d'informations avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et l'environnement.

    Une nouvelle initiative donne à 1 million de citoyens européens une chance unique de déposer officiellement des propositions de lois à la Commission Européenne. Rassemblons un million de voix pour obtenir une interdiction des cultures OGM tant que la recherche n'a pas abouti. Signez la pétition ci-dessous et faites suivre cet appel à tous vos amis et vos proches.
    N'oubliez pas d'inclure votre adresse postale pour que toutes nos signatures soient validées dans le cadre de l'initiative citoyenne européenne.

    Pour signer c'est ici

    mh,

  • La queue de la poule ou écrire pour ne rien dire

    Pin it!

    Harrisonrr.jpg(Texte extirpé des entrailles du blog)

    Enfoncée dans un canapé, un roman (Jim Harrison, la route du retour) dans une main et la queue d'une poule dans l'autre (en chocolat: la poule j'adore ces divins gallinacés). Je songeais au monde et à mon action dans celui-ci entre deux bouchées.

    Au bout de 5 minutes j'ai arrêté cet exercice

    1) d'une part parce que je n'avais aucune main libre pour me gratter la tête et que je suis tombée de l'arbre depuis si longtemps que je ne sais plus bien me servir de mes doigts de pieds avec la dextérité de mes primates ancêtres.

    2) d'autre part parce que je n'ai pas eu envie de penser à la façon dont je pouvais nuire au monde la bouche pleine de chocolat et engoncée dans mes coussins.

    3) et aussi parce que si je suis nuisible au monde (en cherchant bien je dois l'être) dans cette position, je pourrais toujours prétexter devant un tribunal mondial qui aurait débusqué mes dangereuses activités, que, consciente de ma culpabilité à l'égard du monde, j'ai entrepris de me suicider à la poule… euh au chocolat veux-je dire, à l'oubli de moi-même, dans des coussins et à la lecture de Harrison.
    Oh joie ! ! ! ! Le ventre de la poule est rempli de poissons et de coquillages.…
    Et la chute mh ? LA CHUTE ! ! !
    Il FAUT lire les "légendes d'automne" de Jim Harrison si vous ne les connaissez pas. Ça coûte trois francs six sous: c'est en poche aux éditions 10/18. Ce sont de vrais histoires puissantes, écrites avec beaucoup de force. Un torrent.

    Dites-moi si vous n'aimez pas… Et si vous aimez !

    LA ROUTE DU RETOUR

    Jim HARRISON

    mh,

  • Les féministes n’aiment pas les yaourts ?

    Pin it!

    Ma mamie faisait ses  yaourts. Ils restaient une nuit au chaud dans une cocotte-minute derrière la cuisinière à bois. Et le lendemain matin, elle enlevait la couverture ouvrait la cocotte-minute, sortait les  yaourts qu’elle recouvrait de leur couvercle et elle les rangeait dans le réfrigérateur.

    Ma mamie faisait partie d’un mouvement féministe durant et avant la guerre d’Espagne, les « mujeres libres », ça ne l’empêchait pas de faire des yaourts, malgré ce que veut croire la journaliste Elsa Boublil dans ce papier de rue 89 (http://www.rue89.com/2010/03/30/to-bebe-or-not-to-bebe-145201), mais je m'égare.

    J’allais chercher du lait à la ferme avec elle, je revenais avec le lait et nous le faisions bouillir 2 fois avec l’anti-monte-lait pour ne pas qu’il passe au-dessus de la casserole.

    Après seulement elle pouvait préparer ces  yaourts.

    Pour cela il lui fallait : « La graine » soi un yaourt de la précédente fournée, soi un yaourt du commerce. Et elle recommençait 1 ou 2 fois par semaine, il lui fallait du lait, un yaourt une cuisinière à bois une cocotte-minute un peu d’eau chaude, une couverture et le tour était joué.

    Un jour quelqu’un inventa la yaourtière électrique. Leur vente fit une étonnante percée dans les années 70.

    J’utilise une de celle-ci chinée dans un vide grenier, pour suivre la tradition familiale et faire mes yaourts. On pourrait tout à fait se passer de ce dont je vais vous parler plus bas, comme je pourrais me passer de ma yaourtière électrique (et de lire les pseudos élucubrations féministes d’une journaliste) mais je trouve l’idée particulièrement futée.

    Lire la suite

  • Se faire belle...

    Pin it!

    clarice.jpgSe faire belle est un rituel sérieux. L’étoffe n’est pas un simple tissu, c’est une matière de chose. C’est à cette étoffe qu’avec mon corps je donne corps. Ah, comme un simple morceau de tissu peut-il acquérir tant de vie ? Mes cheveux aujourd’hui lavés et séchés au soleil de ma terrasse, sont en soie la plus ancienne. Belle ? Pas le moins du monde, mais femme. Mon secret que tout le monde ignore, y compris mon miroir : femme.

    …..

    « La découverte du monde » Clarice Lispector

    cité par mh,

  • Le rangement dans la maison ou : j’ai des problèmes avec mon chat.

    Pin it!

    Je n’ai pas hérité de ma lignée un amour de l’armoire bien rangée…  Non ce n’est pas juste : j’aime les armoires rangées,  mais je ne parviens pas à aller jusqu’à repasser le linge le plier ajouter des sachets de lavande dans une armoire impeccable. C’est tout à fait hors de mes capacités. Rangées si je m’observe bien ça veut dire linge très propre mais fourré dans l’armoire à la va comme je te pousse. Ma fille semble elle aussi douée de cette prédisposition et nous rompons ainsi avec toute une lignée de femme qui aimait que leurs armoires soit propre nette et… dirons-nous, lisible.

    Lire la suite