Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La lettre de mh, - Page 6

  • Revue de net au thé

    L'internet bien lent ce matin, mais allons: petit tour du coté des autres et ce qu'ils écrivent.
    Bonne lecture.

    Sur le yéti BA parle de foirage et d'Europe

    un type énervé:"Les dirigeants français devraient être traduits en justice pour haute trahison"

    Sans aucun rapport, une bande de couteaux suisses de la calédonie nouvelle.

    Pour ceux qui en douteraient encore, c'est quand même le gros bordel: En Turquie, le #SilvanUnderAttack des pro-Kurdes craint d'être éclipsé par les attentats de Paris

    Se bouger le luc: Révolution climatique au Danemark, qui veut réduire ses émissions de CO2 à zéro d’ici 2050

    les Français sont des boeufs dixit de Gaulle oui non si ? Seul un Français sur cinq estime que le changement climatique impactera notre consommation

    mh, avant tarte aux pommes.

    Catégories : Devant mon thé, 1 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Conjonctions ou mauvaises pensées.

    Il ne faut pas, je ne devrais pas, c’est bien trop simple, c’est même probablement très bête
    mais
    après le décompte des morts du vendredi 13, j’ai osé penser « à qui profite donc le crime ? »
    La conjonction des évènements me hérisse le poil.
    Ces morts, cet état d’urgence, cette conférence mondiale sur le climat, celle que l’on dit de la dernière chance, celle où il faudra prendre des décisions, celle qui ne ravira aucun pays du premier cercle, celle que la société civile s’efforce depuis longtemps de préparer au mieux pour peser dans la balance, ces centaines d’associations dans le coup.
    Ces manifestations annulées.
    Arrête de penser, tu poses tout, tu ne retiens rien ; juste que le zèle à utiliser ces tristes évènements pour servir des desseins répressifs, finit par me sembler suspect.
    Je me souviens d’une mini manifs pour Julien Coupat, alors enfermé à la santé, la mini manif d’une petite centaine de personnes devant la santé et la « foule », je dis bien la « foule » de policiers « robocopés » sur l’avenue du général Leclerc dans le XIVe avec des « chars anti-émeute » des « canons à eau »  sur une bonne moitié de l’avenue.

    De qui ont-ils VRAIMENT le plus peur : Des terroristes de Daech ou des écolos des villes et des champs ?

    Traitez-moi de paranoïaque, mais la peur n’est pas que de notre côté. 
    Je maintiens que je n’aime pas la concordance des faits.

    Bientôt nous votons.
    Certains regrettent une France rassise et vont le dire.

    mh,

     

    Arret sur image: la bonne longueur...

     

    Catégories : Devant mon thé,, Politico-ecolo et etc. 3 commentaires Imprimer Pin it! Lien permanent
  • LES SPONSORS DE LA COP 21

    https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports-37/article/spons
    ors-de-la-cop21-qui-a-donne-quoi

    OSCOURS !

    mh, oscours.

    Catégories : Devant mon thé, 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • De la peur, du pain, des jeux, mais pas de manifs !

    Du pain :http://www.lexpress.fr/…/le-meilleur-patissier-2015-emissio…
    des jeux
    http://m.programme-tv.net/…/74748-football-les-matchs-de-l…/
    mais pas de manifs...
    http://www.lemonde.fr/…/le-gouvernement-annule-les-manifest…

    mh,

    Catégories : Devant mon thé, 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Le loto de la mort, ou "Parisienne !"

    Grosso modo, si je résume bien ce que je vois,
    ce que j’entends
    ce que je pressens,
    depuis le temps que je vis à Paris et après avoir échappé de peu à l’attentat du RER Port-Royal* je ne peux que constater que j’ai autant de « chance » de me faire dézinguer par des terroristes que de gagner à l’euro millions...
    À un détail près : avec les terroristes, on est obligé de jouer …

     

     mh, parisienne, qui, bien que solidaire de tout ce qu’on veut, a quand même bien la trouille pour sa louloutte.

    *3 décembre 1996.

     

    Photo D'J'C': "La Fontaine des Quatre-Parties-du-Monde" Près du RER Port Royal.

     

    Catégories : Devant mon thé,, La lettre de mh 1 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Paris, 20 novembre 2015

    Paris, 20 novembre 2015
    7h57
    Il pleut à verse.
    Je vais tenter une sortie.
    C'est pas sans risque: y'a des feuilles
    mouillées par terre, et ça fait 2 fois que j'évite la chute.
    NB: Si je me fais vraiment zigouiller par des invertébrés j'ose imaginer le potentiel buzzesque de cette note.

     

    mh, parisienne de Paris 14 donc.

    Catégories : Devant mon thé, 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Je r'trouve des trucs

    En rangeant un peu mon pc, je retrouve des petits bout de choses écrites il y a longtemps. Certaines me font un peu rire.Peut-être vous aussi !

    Bonne lecture !

    Lire la suite

    Catégories : Blog, La lettre de mh 0 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Elle, île

    medium_arton23.jpgElle fait ce qu’elle peut.

    Elle est joyeuse, triste ou émue, triste émue ou joyeuse, joyeuse triste ou émue, sans arrêt, vide aussi.

    Elle est fatiguée des gens, elle est fatiguée d’elle.

    Elle trouve les gens étonnants et elle pleine de ressources. Elle pense que vivre c’est occuper son temps à ne pas mourir. Et puis toujours se persuader qu’elle est vraiment à l’endroit où elle semble être. Elle vit dans un monde différent de celui de Saül avec parfois une passerelle, ou une illusion de passerelle. Elle adore les histoires : celles qu’on lui raconte, celles qu’elle rapporte, celles qu’elle se crée.

    Elle aime Saül, ou elle se force à l’aimer car elle sent que l’histoire commence à peine et elle est curieuse.

    Mais tout ça, c’est sans doute que des foutaises et simplement ce qu’elle veut c’est le sexe de Saül enfoncé en elle, encore et encore, jusqu’à éclore de l’inexistence et clouer un enfant dans son ventre de papillonnante.

    mh,

    Catégories : Textes courts 1 commentaire Imprimer Pin it! Lien permanent
  • Transportée.

    Et si je n’avais rien perdu ?

    Ni la langue des arbres

    Ni le « sentiment océanique »

    Ni l’indescriptible perceptibilité musicale

    Ni la jouissance à écrire

    Ni, ni, ni…

    Juste là, tout se cacherait, derrière les yeux de ma fille.

     

    Dieu ! Ce qui nous transporte !

     

    mh,

    Catégories : Devant mon thé,, La lettre de mh 2 commentaires Imprimer Pin it! Lien permanent